lundi 22 septembre 2008

USA 2008, INDIANA

NAPPANEE (en pays Amish)

Quelle surprise que ces Amish de l’Indiana !
Rien à voir à l’austérité de ceux rencontrés en Pennsylvanie et au Tennessee. Pour revoir mon reportage de mai dernier, http://la-bricole.blogspot.com/2008/07/usa-2008-tennessee-en-pays-amish.html
Je n’ai vu que de coquettes maisons blanches, des pelouses agrémentées de parterres de fleurs magnifiquement entretenus. Et des fermes, blanches elles aussi. Toujours des éoliennes, et pas d’électricité ni de téléphone. Quand on sait ce que sont les paysages américains gâchés par des alignées de poteaux couverts de fils de transport, on ne peut que se réjouir.oujours les lessives de ces familles nombreuses, séchant au grand air.


Les hommes dans les champs interrompent leur travail pour vous faire un signe au passage. En ville, ils vous saluent avec courtoisie. Les femmes sont plus réservées, mais toujours souriantes.

Ils vendent eux-mêmes leurs produits : fruits, confitures, miel, ébénisterie, quilts, etc. Non pas dans des « magasins », mais dans une pièce aménagée spécialement dans leur habitation, ou une grange ou une maisonnette bâtie pour recevoir les « étrangers » que nous sommes. La Chambre de Commerce de Nappanee m’avait gentiment fourni un plan des environs avec les adresses où me rendre pour un réel contact avec la communauté Amish.
C’est ainsi qu’après la visite d’une énorme production familiale de quilts dans une grange, je me suis retrouvée invitée, dans la maison, à rencontrer sœurs et cousines en train de quilter une immense pièce sur un grand cadre fait pour travailler à plusieurs. Notre conversation a été très intéressante et a bien sûr tourné autour du patchwork.
Je me suis étonnée du fait que dans cette grange, je n’ai vu aucun quilt «Amish» au sens où nous l’entendons, mais de superbes pièces « fleuries ». Il me fut alors répondu :
« Ah ! mais les tissus unis et ternes, c’était bon dans le temps ! On ne fait plus cela maintenant. »
Je n’ai pas osé leur dire que nous, chez les Amish, on ne venait voir que des quilts « Amish », ceux du bon vieux temps !

Cela n’enlève rien à la beauté de leur travail magnifiquement exécuté.
Dans une autre maison, on nous a même invité à prendre le thé et les petits fours !
Pendant ce temps, notre hôtesse quiltait une petite pièce d’environ 50 x 50 cm. Quand je lui ai demandé si c’est elle qui avait confectionné tous les grands quilts en vente dans sa maison, elle m’a répondu que non. Qu’elle n’aurait pas assez de temps pour faire des courtepointes, parce qu’élever 6 enfants lui donnait déjà beaucoup de travail … et elle avait à peine 30 ans.
J’ai eu du mal à prendre des photos. On ne m’y a pas autorisé partout. Certaines ont été prises à la sauvette ce qui explique le flou puisque je n’ai pas utilisé le flash.





C’est la première fois que j’avais un réel contact avec ces gens, si loin de nous par leur mode de vie. J'étais comblée.

Les prochaines photos ont été faites dans une « grande surface » d’artisanat à Nappanee. Le magasin pour touristes pressés, déversés par cars entiers.


… toujours sans flash, donc les photos ne sont pas plus réussies !


Les vraies poupées Amish n’ont ni yeux, ni bouche, ni nez.


Voilà le seul quilt « Amish » que j’ai trouvé (caché partiellement par un vaisselier). C’était dans la boutique d’ « Amish Acres », une attraction destinée aux mêmes touristes pressés qui n’ont pas la journée à y passer. On leur montre un film, la reproduction de l’intérieur d’une maison Amish et on les dirige vers la boutique de souvenirs.

Comblés par nos échanges plus « directs » du matin, nous ne sommes passés que par cette dernière case où j’ai trouvé l’ustensile ci-dessous.

Cela s’appelle un « Pull-Push » .
Et ça sert à quoi, à votre avis ?
« Pull » voulant dire tirer, on utilise la partie crochetée pour tirer la grille brûlante du four. Vous aurez compris ce que veut dire « push » et ainsi à quoi sert l’encoche au bout … Ingénieux n’est-ce pas ? Et facile à faire ...


Et un joli t-shirt.ant de quitter Nappanee, je voudrais vous montrer quelques jardins décorés pour la Grande Fête d’Automne qui a lieu un peu partout aux USA la dernière semaine de septembre. Rien à voir avec Halloween, bien que cela puisse y faire penser sous certains aspects.




8 commentaires:

nanou a dit…

Merci pour ces reportages magnifiques, moi qui sort rarement de chez moi, j'ai beaucoup apprécié,les photos sont superbes et le détail dans l'historique de chaque reportage est génial.
J'ai beaucoup aimé l'épisode Amish, que de souvenirs accumulés.
A bientôt, bisous de Nanou

patchwork59 a dit…

merci pour toutes ces photos magnifiques !!! que de jolis patchworks
à bientôt bises
sabine

bonhomme974 a dit…

J'ai flachouillé sur le merveilleux appliqué... Mais les autres patchs ne sont pas mal du tout ! Quel merveilleux voyage !

dany a dit…

Je te remercie pour ces photos de patchwork,toutes ces étoiles sont spectaculaires, quel beau voyage ! et merci pour les explications. Moi aussi, je pensais que les Amish avaient toujours les mêmes tissus unis que l'on voit dans les livres

Ty.Jecyka a dit…

Michigan, Ohio, Oregon, Indiana...me voici de retour au Québec après 3 semaines passées dans notre Belle France et je ne pouvais que me dépêcher d'aller faire un tour chez mes voisins à travers tes jolies photos...je tiens vraiment à te remercier chaleureusement pour ces voyages virtuels mais bien vivants que tu offres, pour ces merveilles dénichées et aussi pour la place que tu laisses à l'Histoire de la France en Amérique du Nord...par ce biais, elle ne sera pas oubliée...Merci et à très bientôt...ici ou ailleurs

Gros Becs
Karine

Natalie a dit…

Si je peux avoir votre mail pour contact

la-bricole a dit…

@ Nathalie.
Posez-moi votre question ici, j'y répondrai.

la-bricole a dit…

@ Nathalie.
Posez-moi votre question ici, j'y répondrai.