mardi 20 juillet 2010

MON POTAGER PARISIEN

Quand j’étais enfant, mon père cultivait un très grand potager dans lequel poussaient aussi des arbres fruitiers dont un grand prunier à quetsches. C’est l’âge où l’on veut faire comme Papa, alors il me donna un petit lopin de terre justement sous le grand arbre, là où il ne poussait jamais rien. J’aimais et m’occupais tant de ce jardin rien qu’à moi que les plantes y prospéraient, étonnant tout le monde. C'était miraculeux !

Beaucoup plus tard, j’ai eu envie de faire un petit potager bio dans le jardin de la copropriété où je vivais et qui d’après le règlement n’aurait dû n’être que d’agrément. Alors après le bassin, entre notre maison et celle de nos voisins, j’ai retrouvé les gestes d’antan : bêcher la terre, semer, éclaircir, repiquer, planter salades, carottes, radis, betteraves, blettes, haricots, courgettes, tomates, fraisiers, etc.


Je respectais le calendrier lunaire et n’utilisais que des engrais bio (algo-forestier)

Comme mon père 40 ans plus tôt, voisins et amis ont bien rigolé :

- Que pourra-t-il bien pousser dans ton jardin plein de courants d’air où il n’y a même pas de soleil ?

Pour le couper du courant d’air, j’ai posé des canisses le long du grillage, caché par une haie vive assez dense côté rue, des groseilliers et des framboisiers côté jardin. Pour le soleil, j’ai compté sur l’été où il est au zénith et que ses rayons tombent droit entre les deux maisons.

Dès la première année, j’ai récolté des tomates variété « bifteck » dont le nom à lui seul m'avait amusée :
http://www.worldlingo.com/ma/enwiki/fr/Beefsteak_%28tomato%29

La plus grosse pesait 800 g ! Ils en ont pâli d’envie !

Tout ça dans ce minuscule jardin. Le miracle s'accomplissait de nouveau !

J’ai retrouvé ces quelques photos de cette belle expérience qui comme le bassin n'a malheureusement pas durée suite à mon déménagement dans une région recouverte par la neige 6 mois de l'année. Adieu radis, carottes, betteraves et haricots verts !

6 commentaires:

dany a dit…

A ce que je vois, tu as la main verte, un talent de plus ! bravo !

Anonyme a dit…

merci pour ton passage , oui je trouve la photo du fushia très belle aussi , j en ai qq unes ds mon jardin mais bien sur en pot vu que je rentre tout pour l hiver
j aime bien aussi photographier les fleurs du jardin , qd je pars en vacances c est pareil aussi , minuscule le jardin mais le principal c ets qu il rapporte bcq !!!

Ty.Jecyka a dit…

...et oui..;dans ces co-propriétés les potagers sont interdits...moi aussi j'avais fait un carré caché et le bassin étant la pièce maîtresse du jardin, le syndic n'y voyait que du feu....

Gros Becs.....du Québec

Anonyme a dit…

merci pour ton passage regulier !
oui c est chez moi , toutes les photos que tu voie c est chez moi !!! lolll
comment vas tu , tjs en preparation du grand voyage , quand est ce que tu pars ???

Anonyme a dit…

coucou; en fait mon heron est là pour disuader le mechant heron qui est deja venu , ainsi que le martin pecheur !! j en ai deja perdu et en plus les plus colores ! et parfois c est le chat du voisin qui vient aussi gueter son repas !!! lolll
en effet tu as bonne memoire je n ai pas le pied marin

Miaou a dit…

Et bien !bravo !
dans mon sous bois un peu eclairé par l'abattage de deux arbres , je n'ai recolté que quelques courgettes et la12 laitues dans leur caisse 4 par 4 en 3 semaines n'ont guere grossies
En tout cas ton article illustre pour mon cette citation "Etre heureux , c'est se faire de bons souvenirs " (zut je ne sais plus le nomdel'auteur un prof de philo du debut 20 eme )

b