jeudi 26 avril 2007

QUILTING BEE A RENCUREL

RENCUREL
C'est un village du Vercors près du mien, un peu à l’écart de la route des Gorges de la Bourne menant à Pont-en-Royans.
C’est là qu'habitait à l’époque notre hôtesse, Evelyne, et son ami Gérald, ferronnier d’art.
C’est déjà un évènement qui date puisqu’il remonte au mois d’août 2004. Mais je pense que les « quilteuses » concernées auront plaisir à retrouver les photos qui suivent en souvenir de cette sympathique journée.


OBJECTIF : AMISH … ET FOUR A MICHES
C’était par une chaude et belle journée estivale, ce qui explique que nous étions peu nombreuses.
Nous avons fait « atelier en plein air » et chacune a choisi un bloc amish parmi ceux que j’avais triés pour la circonstance.
Ici on reproduit le dessin du bloc aux « bonnes » dimensions et prépare ses gabarits.
Comme pour tout Amish qui se respecte, j’avais choisi des tissus unis, mais aux couleurs un peu « flashy ».

Pendant ce temps, la braise rougeoie dans l’âtre du four à pain de Gérald ... pendant qu'Evelyne met la dernière main à la pâte.



De la forge au four ... Gérald enfourne les premières pizzas et tartes flambées que quelques unes ont préparées avant de venir.
A L’APERO !

Les petites mains font une pause pour déguster les apéros « maison » apportés par quelques autres. J’avais fait un Vin de Mélisse. Ensuite ce fut un festin de nos spécialités culinaires respectives.
Délicate attention, Evelyne avait confectionné pour chacune un petit pain rond qu’elle avait emballé dans un morceau de tissu provençal découpé au ciseau cranteur et retenu aux quatre coins par une mini pince à linge.

Recette du vin de mélisse :

Laver et sécher dans du papier absorbant une grosse poignée de feuilles de mélisse.
Les mettre à infuser dans 1 litre de vin blanc.
Faire chauffer ½ verre d’eau avec 150 g de sucre. Faire bien fondre le sucre.
Laisser refroidir.
Mettre le sirop ainsi obtenu dans le vin.
Filtrer le lendemain et mettre en bouteille. Pas besoin de laisser vieillir !



On s'active encore ... ou on digère !
Pascale a fini son bloc et s’est remise consciencieusement au matelassage du dernier « quilt mystère » que j’avais proposé. Pendant ce temps, Monique réfléchit. « Après tout cela, qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire à manger ce soir ? »



En fin de soirée, toutes ayant terminé, on dispose les blocs sur ce qui sera le tissus de fond, noir comme il se doit, pour faire ressortir les couleurs vives.
On fait semblant de tirer au sort qui gagnera l’ouvrage. Mais déjà tout le monde s’est mis d’accord pour que les papiers portent tous le prénom d’Evelyne, afin de la remercier de son chaleureux accueil.
Il lui restera la tâche délicate du montage final. Les carrés noirs seront matelassés d’un motif en rosace, écru, mais je ne pourrai pas vous montrer ici l’ouvrage achevé… à moins qu’elle ne m’en envoie la photo !... un jour peut-être (en 2012, je l'attends encore)




1 commentaire:

Clarélis a dit…

Super journée, pleine d'amitié, de soleil, de gourmandises et de patchwork!C'est vraiment très sympa et ça réchauffe le coeur(et le corps...). C'est une chance d'avoir un four à pain sur sa propriété...et c'est gentil d'en faire profiter les amis! Nous avons fait de belles balades à Rencurel, sur des chemins bordés de buis...
Bisous,
Clarélis